SUR LES TRACES DE L’ENDURO ROC 2013

Une sortie clairement enduro ce dimanche 15 décembre à Roquebrune sur Argens.

En recombinant des singles que je connaissais, l’idée était de relier le rocher de Roquebrune  au monastère des Carmélites en passant par l’ Esccaillon et l’étang des Clos.

Au départ, jeff, jean-marc, thierry, vincent, sid et moi. Je les sens bien motivés ce matin pour en découdre dans les descentes, surtout sid avec ses nouvelles roues ztr, il a la niaque. Ils savent que je leur ai préparé un beau parcours bien garni. Pas moins de sept descentes toutes différentes: allant du ludique/technique sur dalles rocheuses et sol sablonneux en passant par du rapide avec sauts et virages relevés en épingle   pour seulement 30km mais  par contre 1300m de dénivelé positif(ouÏ…ça pique dans les jambes)durée environ 4h00.

Arrivés aux cheminées de la Rouquaire, nous descendons le GR 51 et nous croisons un charter de randonneurs septuagénaires impressionnés par notre passage éclair. Après cela , direction les spéciales de l’enduro Roc 2013. Mais c’est vincent dans les montées qui sort le grand jeux, une attaque canon dans le dur (mais qu’a t ‘il mangé ce matin ?) laissant sur place le peloton.

Une fois arrivés à l’étang, il est l’heure du casse-croute; histoire de faire le plein d’énergie avant d’attaquer les spéciales 3, 4, et 5 du Roc.  Enormes les dh, à vous décoiffer! sid derrière moi me met la pression, c’est qu’il a du mordant le gars! Je le laisse passer pour qu’il envoie du gros et je m’accroche à sa roue tant bien que mal.

Une fois les descentes terminées c’est toute la V4T besse riders qui a le sourire jusqu’aux lanières du casque. Il ne reste plus qu’à se laisser glisser jusqu’aux voitures pour finaliser cette rando hors normes.

Commentaires

Laisser un commentaire